Billet Société

L’important c’est de participer – Le billet du lundi

La langue française nous offre une variété d’expressions plus ou moins heureuses. Celle que je vous propose d’examiner ce matin est « l’important c’est de participer  ».

La signification communément admise indique la priorité qu’il est nécessaire de donner à la compétition en elle-même plutôt qu’à son résultat final. Si toute participation à une épreuve sportive ou de toute autre nature reste respectable en soi, le résultat semble pourtant être devenu l’essentiel en dépit de la formule consacrée. Faut-il encore ne pas être celui qui se trouve empêché de participer d’une manière ou d’une autre.

L’important c’est le palmarès

Reste à ne pas s’imaginer que le résultat soit tout ce qui compte. Il est vrai que de nos jours, obtenir un résultat semble être devenu la mesure de toute chose. Nous nous sommes attachés aux palmarès, faute de mieux. Dans ce cadre, le palmarès scolaire est de loin le plus prisé de tous. Paradoxalement, c’est cette même école qui semble la plus proche d’un idéal de participation sans aucun résultat. Ainsi, l’évolution tendant à la disparition de toute forme de notation semble être la nouvelle panacée en matière d’éducation. Quel mal à cela car dans le fond, l’important n’est-il pas d’aller à l’école, qu’importe ce que l’on y apprend. Plus dure sera la chute à la sortie du labyrinthe, nouveau palais de glace en forme de miroir aux alouettes.

Le sport semble être le dernier sanctuaire de la compétition car s’il est un domaine où le résultat est l’élément essentiel, c’est bien celui-là. C’est pour cela sans doute que la pratique sportive est le plus souvent celle de la confrontation la plus rude, là où tous les coups sont permis, bien plus que celui d’un pseudo idéal olympique disparu depuis fort longtemps. C’est en tout cas l’univers impitoyable du sport de haut-niveau et de sa relation au pouvoir qui sera étudié cette semaine.

Pour ma part, à défaut de ne pas être encore soumis aux exigences de résultats, je tente de participer tant bien que mal à la reconstruction de notre caverne.

A très bientôt.

Chandra

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.